« Mesures provisionnelles et conservatoires urgentes"

14/02/2010
« Mesures provisionnelles et conservatoires urgentes"

La Fédération togolaise de football a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) afin d'obtenir la levée de la suspension de sa sélection pour les deux prochaines Coupes d'Afrique des Nations (CAN) prononcée par la Confédération africaine (CAF), a indiqué dimanche le TAS.
Les Togolais avaient été suspendus le 30 janvier pour s'être retirés de la CAN-2010, sur décision gouvernementale, à la suite du mitraillage de leur délégation, le 8 janvier à Cabinda (Angola), faisant deux morts.
Le Togo "demande l'annulation de cette décision" et "l'intégration de l'équipe nationale du Togo dans la liste des équipes participant à la phase de qualification pour la CAN-2012", a expliqué le Tribunal dans un communiqué.
Le tirage au sort pour les qualifications de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations doit avoir lieu le 20 février. Pour ne pas rater cette échéance, le Togo a demandé au TAS d'ordonner des "mesures provisionnelles et conservatoires urgentes", à propos desquelles la CAF a été invitée à s'exprimer par écrit.
Le TAS s'est engagé à rendre son ordonnance provisoire avant cette date, selon le communiqué.
Le gouvernement togolais avait décidé de rappeler sa sélection à Lomé le samedi 9 janvier au soir à la suite du décès le matin même de deux membres de la délégation, Stanislas Ocloo (chargé de communication), et Abalo Amelete (entraîneur des gardiens), pris pour cible par des indépendantistes de Cabinda.
Les joueurs n'avaient d'abord eu "pas trop envie" de disputer le tournoi. L'équipe s'était ensuite ravisée et avait annoncé, à la surprise générale, vouloir jouer "en mémoire de ses disparus".
Le gouvernement avait néanmoins insisté et obtenu le rapatriement de sa sélection.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.