Moral d’acier avant une rencontre décisive

08/03/2014
Moral d’acier avant une rencontre décisive

L’AS Douanes joue dimanche au Caire sa qualification pour les 8e de finale de la Coupe de la Confédération de la CAF face au club égyptien de Wadi Degla.

L’étape égyptienne ne sera pas facile à franchir, mais dirigeants et joueurs gardent le moral.

Ousmane Compaoré, le technicien, compte sur le retour de certains de ses meilleurs éléments, suspendus lors de la confrontation avec le CIK de la Guinée. Il s’agit notamment de Kondo Arimiyawou et de Degli Mensah, deux atouts offensifs qui vont appuyer le buteur providentiel Saïbou Badarou en attaque et le métronome Ali Baba en milieu de terrain.

A l’aller à Lomé, le club égyptien a arraché le nul (1-1) et a l’avantage du but marqué à l’extérieur. Ce qui oblige les joueurs des Douanes togolaises à marquer quoi qu’il arrive avant de penser à une qualification.

Pour Mohammed El-Nokali, l’ambassadeur d’Egypte au Togo, cette rencontre est l’occasion d’améliorer la qualité des équipes africaines. 

‘Que ce soit le Togo ou l’Egypte, c’est le foot africain que nous devons améliorer pour avoir la chance d’accéder aux compétitions mondiales », a-t-il dit déclaré samedi au micro de Sport FM.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.