Nouvelle débâcle pour les Eperviers ?

25/06/2007
Nouvelle débâcle pour les Eperviers ?

Les dissensions internes au sein de la sélection togolaise de football semblaient finies avec le retour d'Adebayor mais sa défection surprise lors de la déroute au Bénin (4-1) a replongé les Eperviers dans une crise qui pourrait leur coûter leur place à la CAN-2008 au Ghana. Le mal qui touche le Togo est encore bien profond, et l'antidote loin d'être trouvé.

Premier acte d'un bras de fer qui n'en finit pas: l'exclusion de la sélection nationale le 25 mars 2007 d'Emmanuel Adebayor, l'attaquant d'Arsenal (1re div. anglaise) et deux de ses coéquipiers, l'attaquant Kader Cougbadja (Jazira Abou Dhabi/EAU) et le défenseur Nibombé Daré (Mons/2e div. belge) pour "comportement d'indiscipline caractérisée".Ils étaient considérés comme les "meneurs" de la fronde de la "guerre des primes" lors du Mondial allemand. Ils réclament toujours chacun 30 millions de francs CFA (45.735 euros) d'arriérés de ces fameuses primes du Mondial-2006 en Allemagne.

"Graciés" le 25 mai, ces joueurs n'ont pas rejoint le groupe le 3 juin face à la Sierra Leone en match de qualification à la Coupe d'Afrique des nations 2008 (CAN).

Plusieurs autres "cadres" des "Eperviers" dont Agassa Kossi, le gardien de but de Herculès Alicante (D2/ESP) et Massamasso Tchangai (FC Sporting Benevento/ITA) n'avaient pas également effectué le déplacement.

Tous ces joueurs ont encore boudé le match contre le Bénin le 17 juin à Cotonou qui s'est transformé en débâcle (1-4). Pourtant Emmanuel Adebayor et Kader Cougbadja avaient repris les entraîments avec la sélection nationale quatre jours avant le match.

"Nous ne comprenons plus rien. Ils étaient retenus pour ce match et nous leur avions même réservé des chambres à l'hôtel", a déclaré le 18 juin sur la télévision nationale, le porte-parole de la Fédération togolaise de football (FTF) Louis Teyi Lawson Gallus.

Aucune explication n'a été encore avancée par les absents. En tout cas, ce retour avorté d'Adebayor ressemble à un douloureux rappel du mal qui avait éclaté au grand jour lors de la CAN-2006 en Egypte.

La brouille entre la diva togolaise et le sélectionneur de l'époque, le Nigérian Stephen Keshi, avait précipité la chute des Eperviers à la CAN (élimination au 1er tour) et ensuite débouché sur le départ de Keshi. La crise avait toutefois couvé jusqu'à Mondial (trois défaites et un vrai faux départ de Otto Pfister).

Depuis Keshi est revenu...

Selon des sources proches de la FTF, l'absence de ces joueurs a en partie provoqué la +débâcle+ du Togo, "même si les conditions d'accueil offertes par les Béninois n'étaient (pas des) meilleures".

"C'est vrai, nous n'avons pas été bien traités par nos frères béninois. nous avons porté plainte contre le Bénin devant la Confédération africaine de football (CAF). Mais cela seul ne justifie pas notre échec", a souligné un responsable de la FTF.

"Mais l'important pour nous aujourd'hui est de ramener cette cohésion au sein de notre football avant le match contre le Mali", a ajouté ce responsable sous le couvert de l'anonymat.

Le Togo deuxième du groupe 9 avec 9 points, affrontera le Mali (9 pts, leader du groupe) le 9 septembre à Lomé lors de la dernière journée de ces qualifications, sans grande marge de manoeuvre.

"Nous devons tout faire pour trouver maintenant une solution à cette crise qui a trop duré. Adebayor et ses amis doivent revenir, si nous voulons aller très loin", a estimé un entraîneur de club de première division.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture.