Officiel : Adébayor sera sur la pelouse samedi

10/10/2008
Officiel : Adébayor sera sur la pelouse samedi

Le capitaine des Eperviers et attaquant d'Arsenal, Emmanuel Adebayor a finalement rejoint ses coéquipiers jeudi à Accra où le Togo devra affronter samedi le Swaziland pour le compte de la dernière journée des qualifications combinées à la CAN et au Mondial-2010, a constaté notre envoyé spécial dans la capitale Ghanéenne.

Outre le "chouchou" des Togolais, le défenseur central des Eperviers, Nibombé Daré a aussi rejoint groupe.Emmanuel Adebayor avait boycotté le match contre la Zambie, exigeant la présence du président de la Fédération togolaise de football (FTF) Tata Avlessi.

"Le groupe est maintenant au complet. Nous espérons mettre le +paquet+ samedi prochain",  a affirmé à Republicoftogo.com, un responsable du staff technique des Eperviers.

Peu avant leur départ jeudi, les Eperviers ont été reçus à la Primature par le Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo. Ce dernier a réaffirmé le soutien du gouvernement à toute la sélection, invitant les joueurs à sa battre pour la victoire.

Dernier de son groupe avec 3 points derrière la Zambie 7 points et le Swaziland (4 points), le Togo devra battre son adversaire avec le plus large score  pour prétendre à l'une des places réservées aux huit meilleurs deuxièmes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.