Ouf ! ils sont partis

09/10/2009
Ouf ! ils sont partis

Les Eperviers ont finalement quitté Lomé jeudi soir par bus pour l'aéroport de Cotonou, destination Yaoundé au Cameroun où ils affronteront samedi les Lions indomptables. Les joueurs ont patienté une bonne partie de l'après-midi dans le hall de l'Hôtel Sarakawa sans savoir comment ils seraient acheminés au Cameroun. Aux dernières nouvelles, l'équipe aurait raté l'avion !

« La FTF est informée de la rencontre depuis un mois, mais manifestement elle n'a pas eu assez de temps pour préparer notre déplacement », confiait un joueur manifestement exaspéré par l'absence d'organisation. Et un de ses coéquipiers d'ajouter que des voyages dans le cafouillage le plus total avec un périple de nuit n'était pas forcément le mieux pour la condition physique des joueurs. « Ca ce passe toujours comme ça. C'est l'impréparation la plus totale ; il n'y a que les matchs à domicile qui se déroulent normalement. Mais après tout, si tout était nickel chrome, le Togo ne serait plus le Togo », explique l'une des star de l'équipe togolaise.

Hubert Velud (photo), le technicien français est du voyage. Avant le départ, il a organisé trois séances d'entraînement à Lomé.

Rappelons que la rencontre de samedi compte pour les éliminatoires combinés de la Coupe du monde et de la CAN 2010.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.