Pas question de virer l’entraîneur

21/02/2011
Pas question de virer l’entraîneur

Très critiqué par la presse pour absence de résultats, Thierry Froger, le sélectionneur des Eperviers, conserve son poste. C’est ce qu’a indiqué lundi le ministre des Sports, Christophe Tchao. Pas question d’un limogeage en pleine phase de sélection pour la Coupe d’Afrique 2012.
« Nous avons demandé à Froger de remplir un objectif : celui de la qualification du Togo à la CAN. L’entraîneur nous a rassuré sur une victoire de l’équipe lors du prochain match. Compte tenu du contrat signé avec Thierry Froger, si on le licencie aujourd’hui, il faudra payer d’importants dommages et intérêts », a déclaré le ministre.
Jean Thyssen, le précédent entraineur, réclame à la Fédération 500 millions de Fcfa pour rupture de contrat. Le Togo ne tient certainement pas à se retrouver dans la même situation.
«On est lié par un contrat de travail et d’objectif, c’est la qualification. Il peut y avoir des hauts et des bas, mais la finalité, c’est la qualification du Togo », a encore souligné M. Tchao.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !