Pas question de virer l’entraîneur

21/02/2011
Pas question de virer l’entraîneur

Très critiqué par la presse pour absence de résultats, Thierry Froger, le sélectionneur des Eperviers, conserve son poste. C’est ce qu’a indiqué lundi le ministre des Sports, Christophe Tchao. Pas question d’un limogeage en pleine phase de sélection pour la Coupe d’Afrique 2012.
« Nous avons demandé à Froger de remplir un objectif : celui de la qualification du Togo à la CAN. L’entraîneur nous a rassuré sur une victoire de l’équipe lors du prochain match. Compte tenu du contrat signé avec Thierry Froger, si on le licencie aujourd’hui, il faudra payer d’importants dommages et intérêts », a déclaré le ministre.
Jean Thyssen, le précédent entraineur, réclame à la Fédération 500 millions de Fcfa pour rupture de contrat. Le Togo ne tient certainement pas à se retrouver dans la même situation.
«On est lié par un contrat de travail et d’objectif, c’est la qualification. Il peut y avoir des hauts et des bas, mais la finalité, c’est la qualification du Togo », a encore souligné M. Tchao.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.