Premier Open du Togo au mois de décembre

25/10/2014
Premier Open du Togo au mois de décembre

Faire du Togo Open une compétition internationale

Le Togo accueillera du 8 au 20 décembre prochains, la 1ère compétition internationale ITF Futures avec gain de point ATP.

Pendant deux semaines, de grands joueurs de tennis internationaux se mesureront lors de ce tournoi doté de prix importants. 77 tennismen, issus de 37 pays, sont inscrits dont des Français, des Israéliens, des Portugais, des Indiens, des, des Américains, des Slovènes et des Suisses.

L’organisateur du tournoi, Boniface Papa, a l’ambition de faire du Togo Open l’une des grandes étapes du circuit international.

Republicoftogo.com : Comment va se dérouler la compétition ?

Boniface Papa Nouveau : C’est un tournoi ATP. En Afrique de l’ouest, seul le Sénégal accueillait jusqu’à présent ce genre de tournoi.

Nous voulons inscrire durablement cet Open du Togo dans le calendrier annuel du circuit ITF pour en faire ‘le rendez-vous annuel’ du tennis en Afrique de l’ouest et inciter les meilleurs joueurs du monde à y prendre part.

Il s’agit également de faire la promotion du tennis et de détecter les nouveaux talents.

Notre ambition est qu’un jour un Togolais ou un Africain puisse parvenir en finale de Wimbledon, de Roland Garros ou de Flushing Meadow.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.