Que la fête commence !

12/07/2007
Que la fête commence !

Les 9e Jeux africains se sont ouverts mercredi soir au stade olympique d'Alger par une chorégraphie intitulée "Africa Colors" exécutée par une dizaine de milliers de jeunes artistes algériens.

Des dizaines de milliers de spectateurs ont répondu à l'appel des autorités de venir nombreux assister à cette cérémonie marquée par le défilé des 52 délégations participantes dont celles du Togo.La cérémonie officielle, transmise en direct par la télévision publique algérienne, a été présidée par le chef du gouvernement algérien Abdelaziz Belkhadem, en présence de membres du gouvernement et de personnalités sportives algériennes, africaines et étrangères.

La chorégraphie montre l'histoire des Africains à travers des tableaux formés par des grappes de jeunes filles et jeunes gens habillés de toutes les couleurs.

Ces jeux, qui se prolongeront jusqu'au 23 juillet, rassemblent 8.000 athlètes et personnels d'encadrement logés dans 8 villages olympiques autour de la capitale placée sous la surveillance de plusieurs milliers de policiers et de gendarmes.

C'est la deuxième fois, depuis 1978, que l'Algérie organise les jeux africains, renouant ainsi avec le sport continental, après près de 15 ans de violences islamistes.

En photo : la délégation des sportifs du Togo mercredi soit à Alger

© Xinhua – accord spécial avec republicoftogo.com

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.