Rock Gnassingbé : « Les Togolais doivent voter utile »

13/01/2009
Rock Gnassingbé : « Les Togolais doivent voter utile »

A quelques jours du congrès électif à la tête de la Fédération togolaise de football (FTF), Rock Gnassingbé, chef de file de la liste « Espérance » explique qu'il n'est pas un « démagogue ».  «Les présidents des ligues et clubs m'ont déjà vu à l'Œuvre et ils savent ce dont je suis capable » explique Rock à republicoftogo.com.

M. Gnassingbé assure faire son retour dans le milieu du foot « en raison de l'état de déliquescence dans lequel ce sport se trouve depuis qu'il a cédé le fauteuil de la présidence de à Tata Avlessi » Après ses challengers à la tête de la FTF, Tata Avlessi et Winny Dogbatsé, Rock Gnassingbé dévoile son programme et ses ambitions.

Republicoftogo.com : Que comptez-vous faire si votre liste est élue le 18 janvier prochain ?

Rock Gnassingbé :

Après les élections du 9 janvier 2007, j'avais décidé de prendre du champ par rapport au football, mais compte tenu de la situation dans laquelle se trouvent les Eperviers (l'équipe nationale, ndlr), au vue du rang qu'ils occupent aujourd'hui dans le classement FIFA, j'ai pris conscience qu'il fallait faire quelque chose.

Et beaucoup de gens m'ont encouragé dans ce sens, notamment les journalistes. J'ai donc décidé de revenir pour redresser les choses.

S'agissant du programme de ma liste, je tiens à dire que je ne suis pas un démagogue. Les présidents de clubs et ligues m'ont déjà vu à l'Œuvre, ils savent qui je suis et ce que je peux faire pour notre football.

J'ai des principes ; en particulier la rigueur dans le travail et croyez-moi si ma liste est élue le 18 janvier, je mettrai tout en Œuvre pour que les activités sportives reprennent le plus vite sur toute l'étendue du territoire.

Le fait d'avoir pris du recul depuis deux ans a permis, je pense, aux Togolais de comprendre et de se rendre compte qu'il y a eu pire que ce qui m'était reproché quand j'étais président de la FTF. Par ailleurs,  le candidat Winny Dogbatsè (tête de liste « Renaissance », ndlr) a été mon vice-président.

Je crois sincèrement qu'aujourd'hui le Togo a besoin d'un homme d'expérience. Nous ne sommes plus à l'heure de l'amateurisme.

Republicoftogo.com : Quels seront vos chantiers prioritaires ?

Rock Gnassingbé :

Nous sommes tombés très bas.

A l'époque du Mondial 2006, on était 36e (au classement FIFA) ; aujourd'hui, on est relégué à la 91e place. Quand je vois ça, ça me fait mal.

Cette chute, ou plutôt faudrait-il parler de plongeon, s'explique par le fait qu'il n'y a pas eu d'activités pendant plus d'un an et demi.

Notre priorité est de redonner vie à notre football et de mettre en confiance le public sportif togolais et l'amener à reprendre goût au football en instaurant cette confiance entre tous les acteurs du foot dans le pays.

Nous avons aussi l'ambition de qualifier le Togo pour la prochaine CAN et faire de notre mieux pour récidiver l'exploit de 2006 en se qualifiant pour le Mondial en Afrique de Sud.

Republicoftogo.com : Comment comptez-vous mobiliser les ressources pour atteindre ces objectifs ?

Rock Gnassingbé :

Les ressources, c'est les hommes qui les mobilisent.

Mon expérience me permet de les chercher là où elles sont pour les mettre à la disposition du football. De plus j'ai avec moi des hommes d'expérience qui ont fait leurs preuves dans l'investissement pour le football.

Ce qui compte c'est la volonté et la passion avec lesquelles nous allons nous mettre au travail ; les moyens financiers viendront d'eux-mêmes.

Republicoftogo.com : Optimiste pour une victoire le 18 janvier ?

Rock Gnassingbé :

Si les Togolais veulent que leur football retrouve ses lettres de noblesse dans le pays et à l'international, ils doivent voter utile.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.