Rock revient à la tête de la FTF

18/01/2009
Rock revient à la tête de la FTF

La liste « Espérance », dirigée par Rock Gnassingbé, a remporté une écrasante majorité lors du vote de dimanche à la Fédération togolaise de football (FTF).

Rock a obtenu 30 voix, contre 13 à Tata Avlessi et 7 à Winny Dogbatsé. Quelques minutes après le résultat, Rock Gnassingbé a indiqué « qu'il dédiait cette victoire à toute la jeunesse togolaise »Rock Gnassingbé avait déjà présidé la FTF de 1998 à 2007

L'élection d'un nouveau président à la tête de la FTF devrait mettre un point final à la crise qui secoue le foot au Togo depuis de très longs mois.

Voici l'interview de Rock Gnassingbé réalisée le 13 janvier 2009

Republicoftogo.com : Que comptez-vous faire si votre liste est élue le 18 janvier prochain ?

Rock Gnassingbé :

Après les élections du 9 janvier 2007, j'avais décidé de prendre du champ par rapport au football, mais compte tenu de la situation dans laquelle se trouvent les Eperviers (l'équipe nationale, ndlr), au vue du rang qu'ils occupent aujourd'hui dans le classement FIFA, j'ai pris conscience qu'il fallait faire quelque chose.

Et beaucoup de gens m'ont encouragé dans ce sens, notamment les journalistes. J'ai donc décidé de revenir pour redresser les choses.

S'agissant du programme de ma liste, je tiens à dire que je ne suis pas un démagogue. Les présidents de clubs et ligues m'ont déjà vu à l'Œuvre, ils savent qui je suis et ce que je peux faire pour notre football.

J'ai des principes ; en particulier la rigueur dans le travail et croyez-moi si ma liste est élue le 18 janvier, je mettrai tout en Œuvre pour que les activités sportives reprennent le plus vite sur toute l'étendue du territoire.

Le fait d'avoir pris du recul depuis deux ans a permis, je pense, aux Togolais de comprendre et de se rendre compte qu'il y a eu pire que ce qui m'était reproché quand j'étais président de la FTF. Par ailleurs,  le candidat Winny Dogbatsè (tête de liste « Renaissance », ndlr) a été mon vice-président.

Je crois sincèrement qu'aujourd'hui le Togo a besoin d'un homme d'expérience. Nous ne sommes plus à l'heure de l'amateurisme.

Republicoftogo.com : Quels seront vos chantiers prioritaires ?

Rock Gnassingbé :

Nous sommes tombés très bas.

A l'époque du Mondial 2006, on était 36e (au classement FIFA) ; aujourd'hui, on est relégué à la 91e place. Quand je vois ça, ça me fait mal.

Cette chute, ou plutôt faudrait-il parler de plongeon, s'explique par le fait qu'il n'y a pas eu d'activités pendant plus d'un an et demi.

Notre priorité est de redonner vie à notre football et de mettre en confiance le public sportif togolais et l'amener à reprendre goût au football en instaurant cette confiance entre tous les acteurs du foot dans le pays.

Nous avons aussi l'ambition de qualifier le Togo pour la prochaine CAN et faire de notre mieux pour récidiver l'exploit de 2006 en se qualifiant pour le Mondial en Afrique de Sud.

Republicoftogo.com : Comment comptez-vous mobiliser les ressources pour atteindre ces objectifs ?

Rock Gnassingbé :

Les ressources, c'est les hommes qui les mobilisent.

Mon expérience me permet de les chercher là où elles sont pour les mettre à la disposition du football. De plus j'ai avec moi des hommes d'expérience qui ont fait leurs preuves dans l'investissement pour le football.

Ce qui compte c'est la volonté et la passion avec lesquelles nous allons nous mettre au travail ; les moyens financiers viendront d'eux-mêmes.

Republicoftogo.com : Optimiste pour une victoire le 18 janvier ?

Rock Gnassingbé :

Si les Togolais veulent que leur football retrouve ses lettres de noblesse dans le pays et à l'international, ils doivent voter utile.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.