Samuel Eto'o et Paul Le Guen solidaires

12/01/2010
Samuel Eto'o et Paul Le Guen solidaires

Le capitaine du Cameroun Samuel Eto'o (photo) a regretté mardi que "certains individus essaient de salir l'image de l'Afrique" en parlant du mitraillage du bus de la délégation togolaise vendredi par des rebelles à Cabinda.
"Je comprends et partage la douleur de la nation togolaise, a dit Eto'o. J'ai eu le capitaine du Togo au téléphone (Emmanuel Adebayor) et je lui ai présenté notre soutien. C'est dommage que certains individus essaient de salir l'image de l'Afrique, parce qu'il s'agit de l'image de l'Afrique".
"Mais le football est au-dessus de tout, même de la politique, a poursuivi l'attaquant camerounais. Le foot sera là pour réunir, même si nous aurons toujours une pensée pendant et après pour les Togolais".
Le sélectionneur des Lions indomptables, Paul Le Guen, a également fait part de sa "compassion": "On a joué contre eux, on les connaît, on partage leur douleur. On n'a jamais envisagé de quitter la compétition, car ce n'est pas une bonne solution: partir ne rime à rien. Mais je comprends les raisons qui amènent le Togo à quitter la compétition".
L'équipe du Togo est rentrée à Lomé dimanche, alors qu'elle devait entrer en lice lundi, à la suite du mitraillage de son bus vendredi qui a fait deux morts (le chargé de communication et un entraîneur adjoint) et plusieurs blessés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.