Samuel Eto'o et Paul Le Guen solidaires

12/01/2010
Samuel Eto'o et Paul Le Guen solidaires

Le capitaine du Cameroun Samuel Eto'o (photo) a regretté mardi que "certains individus essaient de salir l'image de l'Afrique" en parlant du mitraillage du bus de la délégation togolaise vendredi par des rebelles à Cabinda.
"Je comprends et partage la douleur de la nation togolaise, a dit Eto'o. J'ai eu le capitaine du Togo au téléphone (Emmanuel Adebayor) et je lui ai présenté notre soutien. C'est dommage que certains individus essaient de salir l'image de l'Afrique, parce qu'il s'agit de l'image de l'Afrique".
"Mais le football est au-dessus de tout, même de la politique, a poursuivi l'attaquant camerounais. Le foot sera là pour réunir, même si nous aurons toujours une pensée pendant et après pour les Togolais".
Le sélectionneur des Lions indomptables, Paul Le Guen, a également fait part de sa "compassion": "On a joué contre eux, on les connaît, on partage leur douleur. On n'a jamais envisagé de quitter la compétition, car ce n'est pas une bonne solution: partir ne rime à rien. Mais je comprends les raisons qui amènent le Togo à quitter la compétition".
L'équipe du Togo est rentrée à Lomé dimanche, alors qu'elle devait entrer en lice lundi, à la suite du mitraillage de son bus vendredi qui a fait deux morts (le chargé de communication et un entraîneur adjoint) et plusieurs blessés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.