Seiyi Memene : « Nous n’avons envoyé aucun joueur au Bahreïn »

14/09/2010
Seiyi Memene : « Nous n’avons envoyé aucun joueur au Bahreïn »

Révélée dès mercredi dernier par republicoftogo.com, l’affaire des faux Eperviers qui ont joué à Bahreïn continue d’agiter le monde du football au Togo. Qui est l’organisateur du bidonnage ? Un intermédiaire togolais, un agent sportif étranger ? Pour le moment, la Fédération de football du royaume reste très discrète préférant privilégier l’enquête en cours à Manama.
Du côte des instances togolaises, les choses sont claires : l’équipe qui était mardi dernier sur la pelouse du stade de Rifa n’était pas celle du Togo.
Dans une déclaration faîte mardi à l’Associated Press (AP), le président du Comité intérimaire de la FTF, Seiyi Memene, confirme que la sélection togolaise était « fausse ».
« Nous n’avons envoyé aucun joueur à Bahreïn ; les joueurs qui ont pris part au match amical étaient totalement faux ».
L’AP indique que le ministre des Sports, Christophe Tchao, a demandé à la FIFA de mener des investigations sur cette contrefaçon d'un nouveau genre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.