Seiyi Memene : « Nous n’avons envoyé aucun joueur au Bahreïn »

14/09/2010
Seiyi Memene : « Nous n’avons envoyé aucun joueur au Bahreïn »

Révélée dès mercredi dernier par republicoftogo.com, l’affaire des faux Eperviers qui ont joué à Bahreïn continue d’agiter le monde du football au Togo. Qui est l’organisateur du bidonnage ? Un intermédiaire togolais, un agent sportif étranger ? Pour le moment, la Fédération de football du royaume reste très discrète préférant privilégier l’enquête en cours à Manama.
Du côte des instances togolaises, les choses sont claires : l’équipe qui était mardi dernier sur la pelouse du stade de Rifa n’était pas celle du Togo.
Dans une déclaration faîte mardi à l’Associated Press (AP), le président du Comité intérimaire de la FTF, Seiyi Memene, confirme que la sélection togolaise était « fausse ».
« Nous n’avons envoyé aucun joueur à Bahreïn ; les joueurs qui ont pris part au match amical étaient totalement faux ».
L’AP indique que le ministre des Sports, Christophe Tchao, a demandé à la FIFA de mener des investigations sur cette contrefaçon d'un nouveau genre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.