Seiyi Memene : « Nous n’avons envoyé aucun joueur au Bahreïn »

14/09/2010
Seiyi Memene : « Nous n’avons envoyé aucun joueur au Bahreïn »

Révélée dès mercredi dernier par republicoftogo.com, l’affaire des faux Eperviers qui ont joué à Bahreïn continue d’agiter le monde du football au Togo. Qui est l’organisateur du bidonnage ? Un intermédiaire togolais, un agent sportif étranger ? Pour le moment, la Fédération de football du royaume reste très discrète préférant privilégier l’enquête en cours à Manama.
Du côte des instances togolaises, les choses sont claires : l’équipe qui était mardi dernier sur la pelouse du stade de Rifa n’était pas celle du Togo.
Dans une déclaration faîte mardi à l’Associated Press (AP), le président du Comité intérimaire de la FTF, Seiyi Memene, confirme que la sélection togolaise était « fausse ».
« Nous n’avons envoyé aucun joueur à Bahreïn ; les joueurs qui ont pris part au match amical étaient totalement faux ».
L’AP indique que le ministre des Sports, Christophe Tchao, a demandé à la FIFA de mener des investigations sur cette contrefaçon d'un nouveau genre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.