Signes d'apaisement à la FTF

29/08/2009
Signes d'apaisement à la FTF

Une Assemblée générale extraordinaire de la Fédération togolaise de football (FTF) sera convoquée le 21 novembre prochain pour discuter de son futur. C'est l'une des décisions prise à Zurich le 25 août dernier lors d'une réunion entre les responsables de la FTF et de la FIFA.

La délégation togolaise était composée du ministre des Sports, Christophe Tchao, du président de la FTF, Rock Gnassingbé, de son premier président, Komla Kuma Ameyi et de l'ambassadeur du Togo en Suisse, Félix Sagbo.Selon le communiqué publié à l'issue de la rencontre et dont republicoftogo.com a reçu copie, il est indiqué que dans l'hypothèse de la tenue d'une Assemblée élective, la FIFA nommera un Comité électoral dirigé par Jacques Anouma, membre du Comité exécutif de la FIFA, afin de diriger le processus

Le Bureau exécutif de la FTF se réunira le 7 septembre vous valider ces mesures. Komla Kuma Ameyi s'est engagé à y prendre part.

La FIFA espère que ce processus - qu'elle suivra de près - permettra de stabiliser définitivement le fonctionnement de la FTF et lui permettra de travailler pour le bien du développement du football au Togo.

Les échanges se sont déroulés dans un climat cordial, malgré le contentieux qui oppose Rock Gnassingbé et Komla Kuma Ameyi.

En marge des discussions, le ministre des Sports s'est entretenu avec Joseph Blatter, le président de la FIFA.

En photo : la délégation togolaise au siège de la FIFA

à Zurich

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.