Six : « Arrêtons les conneries »

09/03/2013
Six : « Arrêtons les conneries »

Invité samedi de Sports FM, le sélectionneur des Eperviers, Didier Six, a répondu aux critiques venant de ses propres joueurs qui l’ont accusé d’être à l’origine de la sortie de l’équipe face au Burkina lors de la Coupe d’Afrique.

Le Français a réfuté ces allégations accusant certains de jalousie.

« Ça les emmerde peut être que je sois de retour à Lomé. Ils avaient misé sur mon court séjour en France pour me diminuer en racontant que je n’étais plus en charge des Eperviers », a-t-il déclaré. 

Six ne cache pas ses regrets quant au parcours des joueurs à la CAN. « Quand on perd un match on se reproche beaucoup de choses ; parce que personne n’aime perdre. Je suis un gagneur. Quand on dit que je voulais faire passer le match et faire perdre le Togo, c’est injurieux. Si les gens connaissaient les clauses de mon contrat, ils auraient constaté que j’avais de très grosses primes à partir des demi-finales. Vous croyez que je suis fou. Arrêtez ces conneries, je ne veux plus les entendre ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.