Stambouli claque la porte

30/08/2008
Stambouli claque la porte

Le sélectionneur français Henri Stambouli vient de claquer la porte à la veille du match retour entre le Togo et la Zambie.

"Je ne peux plus supporter cette cacophonie et le désordre qui règne au sein de l'instance dirigeante du foot au Togo" a expliqué le technicien français qui fustige par la même occasion, les dissensions, l'amateurisme et l'improvisation qui caractérisent les dirigeants de la Fédération togolaise du football (FTF).Par ailleurs, les présidents des ligues et clubs ont tenu vendredi une conférence de presse au cours de laquelle ils constatent l'incapacité du bureau actuel de la FTF à continuer ses actions à la tête de la Fédération. Ils appellent à un congrès f afin d'élire un nouveau bureau.

"Nous ne pouvons rester indifférent et immobile au moment où notre football continue de sombrer dans l'abîme" a déclaré M. Batchassi, vice-président de Asko de Kara. Les présidents entendent saisir la Caf et la Fifa afin que ce congrès soit organisé dans les plus brefs délais.

Au même moment, le secrétaire général de la FTF a publié un communiqué annonçant la reprise du championnat de première division alors même que le président dit ne pas être au courant de cette mesure. Ambiance …

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.