Stambouli, « grand favori »

25/03/2008
Stambouli, « grand favori »

Le Français Henri Stambouli est le "grand favori" des candidats au poste d'entraîneur des Eperviers, la sélection du Togo, en remplacement du Nigérian Stephen Keshi, a-t-on appris mardi auprès de la Fédération togolaise de football (FTF). "Sur les cinq dossiers retenus par la FTF, M. Stambouli est le grand favori. C'est d'ailleurs lui qui sera sur le banc de touche avec les +Eperviers+ pour le match contre la Guinée ce soir (mardi, au stade de la Porte de Montreuil à Paris)", a expliqué un responsable de la FTF.

Parmi les dossiers reçus par la FTF figure également celui du Français Patrice Neveu, a précisé ce responsable.Henri Stambouli qui a séjourné la semaine dernière à Lomé, n'a pas encore signé un contrat avec le ministre des Sports.

Le technicien Français a déjà entraîné la Guinée (1998-1999) et le Mali (2003-2004).

Le Nigérian Stephen Keshi, recruté en février 2007 et qui avait déjà dirigé la sélection togolaise lors des qualifications combinées à la CAN-2006 et au Mondial-2006, n'a pas vu son contrat renouvelé en raison de la non-qualification du Togo pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2008).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.