Tata Avlessi y croit encore

08/09/2007
Tata Avlessi y croit encore

L'ancien président de la Fédération de foot du Togo (FTF) Tata Avlessi, suspendu "à vie" de toute activité dans le football par la Confédération africaine de football (Caf), va saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS), a-t-on appris samedi auprès de ses proches. "M. Avlessi a décidé d'aller loin dans cette affaire. Il va saisir le Tribunal arbitral du sport", a déclaré Aimé de Souza, son chargé d'affaires.

"Ses avocats sont déjà à pied d'oeuvre et les dossiers seront déposés les jours à venir", a-t-il indiqué.Le Jury d'appel de la Caf a rejeté le 3 septembre l'appel formulé par Tata Avlessi et "aggravé la sanction initialement prononcée", selon la décision de la Caf, rendue publique à Lomé.

Il est indiqué que "les rapports déposés au niveau de la Caf font état d'une somme d'argent remise à Abdou Sarr (l'arbitre Gambien du match) par Attivi Cessi (arbitre international togolais) qui a déclaré agir au nom de M. Avlessi".

Jugé "coupable" en juillet dernier par une commission disciplinaire de la Caf d'avoir tenté de corrompre les arbitres du match Togo-Tunisie de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations cadets en mars à Lomé, M. Avlessi avait écopé de huit ans d'interdiction de toute activité dans le football.

L'ancien président de la FTF a toujours clamé son innocence dans cette affaire. Les deux arbitres ont également écopé de la même sanction.

Basé à Lausanne (Suisse), le TAS a pour mission principale de trancher les litiges juridiques survenant dans le domaine du sport.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.