Tchao : « La FTF doit faire sa part de travail »

06/07/2011
Tchao : « La FTF doit faire sa part de travail »

Le football togolais n’est pas au top. Plus de championnat de D1, peu d’enthousiasme autour des Eperviers, absence d’entraîneur, immobilisme à la FTF. Bref, ce n’est pas la joie. Le ministre des Sports, Christophe Tchao se veut pourtant optimisme à condition que la Fédération se bouge.

Republicoftogo.com: La reprise du championnat de première division, c'est pour quand ?

Christophe Tchao : Le calendrier du championnat est de la responsabilité de la Fédération togolaise de football, mais il n'empêche que les pouvoirs publics ont pour mission de rappeler leurs obligations aux responsables de la FTF. 

Nous avons prévu une subvention pour les clubs de D1; cette subvention ne pourra être versée qu’à la condition que la Fédération nous transmette un calendrier précis pour le démarrage du championnat. 

Force est de constater qu’à ce jour ce n'est pas encore fait.

Nous avons déjà attiré l'attention des membres de la FTF sur la nécessité d’organiser une réunion avec les responsables des clubs de première division pour définir le règlement qui doit régenter ce championnat et que ce document soit également mis à la disposition du ministère. Tout cela pour l'instant n’a pas été fait, ce qui suscite notre inquiétude.

Republicoftogo.com: La Fédération indique qu'elle veut évoluer avec le plan défini par la FIFA. Un argument fondé ?

Christophe Tchao : La FIFA n'impose pas aux Fédérations le calendrier de leur championnat.

Republicoftogo.com: L’équipe nationale de football n'a toujours pas d'entraîneur après le départ de Thierry Froger. Quid du recrutement ?

Christophe Tchao : D'après les informations qui nous sont fournies par la FTF, il y a de nombreuses candidatures. Nous avons demandé à la Fédération de se coordonner avec le ministère pour lancer un appel à candidature en vue du recrutement de ce nouveau sélectionneur. 

Nous voulons qu'une équipe technique soit mise en place de concert avec la Fédération pour gérer ces candidatures et faire le tri nécessaire qui permettra un choix rapide. Nous espérons une réaction rapide de la FTF.

Republicoftogo.com : Le gouvernement vient d'allouer une nouvelle aide de 30 millions en faveur de l'ancien gardien Obilalé. Au delà de son cas où en est-on concernant les dommages et intérêts versés aux victimes de l’attaque de Cabinda

Christophe Tchao : L'Etat a aidé Kodjovi Obilalé en lui versant plus de 76 millions de Fcfa et réfléchit à comment l’aider pour une éventuelle reconversion.

Concernant les autres sportifs togolais blessés, les procédures sont en cours

Republicoftogo.com: L'ancien capitaine des éperviers, Adébayor Shéyi a récemment déclaré qu'il était disposé à revenir en sélection nationale à condition qu'il y ait une meilleure organisation de l’équipe

Christophe Tchao : L'organisation des Eperviers ne relève pas du ministère des Sports, mais bien de la FTF. Quand les autorités s’impliquent, elles sont accusées d’ingérence, quand elles ne font rien on les taxe d’immobilisme.

Il est donc important que la Fédération fasse le nécessaire pour mieux suivre les joueurs qui sont à l'extérieur et qui reviennent pour les rencontres. Il est essentiel de changer les habitudes et les mentalités ; il faut aussi relever le niveau du football au Togo en dénichant de nouveau talents.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.