Tchao croit au retour d'Adébayor

15/05/2010
Tchao croit au retour d'Adébayor

Vendredi, la Confédération africaine de football (CAF) a levé toutes les sanctions qui frappaient le Togo et décrété une « amnistie générale ».
Très satisfait de cette décision, le ministre des Sports, Christophe Tchao (photo), a déclaré samedi qu’ « il prendrait toutes les dispositions pour relancer le football togolais ».

Republicoftogo.com : Comment réagissez-vous à décision de la CAF ?
Christophe Tchao : C’est la satisfaction totale aussi bien au niveau du Togo que de l’ensemble des chefs d’Etat africains et des associations sportives qui avaient tous souhaité cette levée.
Cette sanction vous le savez avait affecté tout le monde du football.
Republicoftogo.com : Mais le Togo a déposé plusieurs plaintes contre la CAF. Qu’allez-vous faire maintenant ?
Christophe Tchao : Dans le document signé avec la CAF, il est clairement précisé que le Togo va retirer sa plainte au près du Tribunal arbitral du sport (TAS). Ça c’est une chose, mais c’est vrai aussi qu’il y a des victimes qui ont une autre démarche qui n’engage pas l’Etat.
Ces victimes sont libres d’exercer leur droit. Ces plaintes sont strictement privées.
Republicoftogo.com : Quelles sont les dispositions urgentes à prendre pour relancer le football togolais ?
Christophe Tchao : La première chose est de mettre en place un Bureau légitime. La relance du football n’incombe pas directement au ministère mais à la Fédération togolaise de football.
Le ministère a un programme général qui concerne toutes les disciplines sportives, y compris le football, mais je pense que le Bureau qui sera mis en place d’ici fin juillet aura comme priorité de faire le maximum pour relancer rapidement notre football.
Republicoftogo.com : Après le drame de Cabinda, le capitaine des éperviers a décidé de jeter l’éponge. Avez-vous entrepris des démarches pour l’amener à renoncer à reconsidérer sa décision ?
Christophe Tchao : J’ai eu des échanges avec Emmanuel Adébayor. Nous avons beaucoup discuté au téléphone et je lui ai même envoyé des mails.
Je crois que sa décision pourrait évoluer avec cette levée des sanctions.
Il m’a dit qu’elle était purement personnelle, je le comprends mais je cois qu’en bon capitaine, il ne va pas abandonner le navire.
C’est vous dire que la porte n’est pas totalement fermée, nous sommes toujours en discussion pour que tous les joueurs reviennent à la raison et mouillent le maillot comme par le passé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du porte à porte pour lutter contre le sida

Santé

27.989 habitants de Lomé sont directement touchés par le sida. La grande majorité est traitée par ARV.

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Le combat d'Helen Clark contre la pauvreté

Développement

Helen Clark, l’Administrateur du PNUD, a entamé mercredi une visite de 24h au Togo. Au programme, un appui au PUDC et aux femmes.

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.