Tête froide

04/02/2013
Tête froide

Les Eperviers sont attendus dans les heures qui viennent à Lomé. Enfin pas tous. Certains joueurs évoluant en Europe ont pris un avion directement de Johannesburg pour regagner leur club.

L’équipe sera accueillie à l’aéroport par les officiels et de très nombreux supporteurs.

Car si le Togo s’est fait sortir en quarts de finale par le Burkina, il n’a pas démérité.

L’heure du bilan a sonné, celui des règlements de compte aussi.

Emmanuel Adebayor et le gardien Kossi Agassa ne sont pas particulièrement tendres pour le sélectionneur Didier Six.

"Le coach n'a pas été un atout !, a lâché Adebayor à RFI. Moi j'étais sur le terrain, donc je ne pouvais pas faire les deux (joueur et entraîneur). J'ai essayé de faire de mon mieux, mais c'est vrai que cela ne nous a pas aidés ». 

Pour Kossi Agassa, toujours sur RFI, il a estimé qu’il fallait changer le staff technique.

No comment du côté de l’intéressé qui préfère « avoir la tête froide » pour faire le bilan. Il a toutefois précisé :"Je les ai amenés là où ils n'étaient jamais allés".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sécurité humaine et changement climatique

Environnement

Lomé pourrait accueillir fin septembre plusieurs réunions sur les changements climatiques organisées par le WASCAL.

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.