Tête froide

04/02/2013
Tête froide

Les Eperviers sont attendus dans les heures qui viennent à Lomé. Enfin pas tous. Certains joueurs évoluant en Europe ont pris un avion directement de Johannesburg pour regagner leur club.

L’équipe sera accueillie à l’aéroport par les officiels et de très nombreux supporteurs.

Car si le Togo s’est fait sortir en quarts de finale par le Burkina, il n’a pas démérité.

L’heure du bilan a sonné, celui des règlements de compte aussi.

Emmanuel Adebayor et le gardien Kossi Agassa ne sont pas particulièrement tendres pour le sélectionneur Didier Six.

"Le coach n'a pas été un atout !, a lâché Adebayor à RFI. Moi j'étais sur le terrain, donc je ne pouvais pas faire les deux (joueur et entraîneur). J'ai essayé de faire de mon mieux, mais c'est vrai que cela ne nous a pas aidés ». 

Pour Kossi Agassa, toujours sur RFI, il a estimé qu’il fallait changer le staff technique.

No comment du côté de l’intéressé qui préfère « avoir la tête froide » pour faire le bilan. Il a toutefois précisé :"Je les ai amenés là où ils n'étaient jamais allés".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).