Togo-Mali : Lomé demande un nouveau report

03/09/2007
Togo-Mali : Lomé demande un nouveau report

Le Togo a demandé un nouveau report du match contre le Mali, de la 6e et dernière journée des qualifications (Gr.9) à la Coupe d'Afrique des nations 2008, initialement prévu le 8 septembre et déjà reporté au 14 octobre, a-t-on appris lundi de source officielle à Lomé. "La rencontre ne pourra pas avoir lieu le 14 octobre, en raison des élections législatives prévues le même jour dans notre pays. Nous avons déjà saisi la Confédération africaine de football (Caf)", a déclaré à un responsable du Comité provisoire de gestion du football togolais.

Initialement prévu le 8 septembre, le match Togo-Mali qui devait se jouer le même jour que la rencontre Sierra Leone-Bénin à Freetown avait déjà été reportée au 14 octobre en raison du second tour de l'élection présidentielle en Sierra Leone.Dans un souci "d'équité", la commission d'organisation de la Caf a décidé de faire jouer les deux matches du groupe 9 à cette nouvelle date.

Le Mali est premier du groupe avec 9 points, devant le Togo (également 9 pts), le Bénin (8 pts) et la Sierra Leone (1 pt).

Le premier de chaque groupe et les trois meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour la CAN-2008, en compagnie du Ghana, pays organisateur.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.