Un comité provisoire va administrer la Fédération

28/07/2007
Un comité provisoire va administrer la Fédération

Le Comité national olympique togolais (CNOT) a décidé de créer un Comité provisoire chargé de gérer la Fédération togolaise de football (FTF) pendant les six prochains mois. Cette décision fait suite à la crise née de la suspension pour huit ans du président de la FTF, Tata Adaglo Avlessi, par la Confédération africaine de football (CAF) pour corruption d'arbitres.

Composé de 11 membres, le comité est présidé par le ministre des Petites et Moyennes entreprises et de la Promotion de la Zone franche, Bernard Edjaide Walla, par ailleurs président de l'équipe de l'ASKO, un club de première division au Togo.Le comité a pour mission de préparer les échéances sportives qui attendent le pays, notamment la phase finale de la Coupe du monde des cadets à laquelle le Togo prendra part en août et les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) dont la phase finale est prévue au Ghana en 2008.

Il devra également organiser, "dans un délai n'excédant pas six mois", l'élection du bureau de la FTF, une instance actuellement minée par une guerre de succession et des conflits de personnalité.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.