Un douanier heureux

31/10/2011
Un douanier heureux

L’AS douane a pris dimanche la tête du championnat de D1 du Togo. Le président du club, Oniadon Dongo (photo), arrivé aux commandes en mars de cette année, se félicite de ces très bons résultats, mais reste évidemment prudent pour la suite de ce long marathon. Il invite, par ailleurs, US Masseda à mettre fin à son boycott pour sauver le football togolais.

Republicoftogo.com : Satisfait de ce début de championnat ?

Oniadon Dongo : Nous sommes bien sûr content d’entamer ce championnat avec des succès, mais en même temps cette position nous donne la pression puisqu’il reste encore 32 journées. Notre ambition est de conserver cette place. Les performances actuelles de l’équipe sont le fruit d’un travail de fond entamé depuis des mois. L’équipe est bien entraînée grâce, notamment, aux rencontres amicales. Mais pas de triomphalisme, nous allons continuer à travailler dur pour que l’AS Douane soit encore meilleure lors des prochains matches.

Republicoftogo.com : L’As douane est considérée comme un club riche. C’est un atout ?

Oniadon Dongo : Non, l’équipe ne dispose pas de ressources illimitées qui tomberaient du ciel. Elle fonctionne sur les cotisations des collègues. La douane est une administration et à ce titre n’a pas une ligne budgétaire pour gérer directement une équipe de football. Nous accueillons les sponsors à bras ouverts et nous invitons le ministère de tutelle à nous faire bénéficier de la subvention de l’Etat pour les prochaines saisons. 

Republicoftogo.com : 18 clubs sont engagés dans le championnat togolais, contre 14 précédemment. Selon vous, la FTF a-elle-fait le bon choix ? 

Oniadon Dongo : Il n’appartient pas aux clubs de décider combien d’équipes doivent participer à la D1 ; c’est de la responsabilité de la Fédération. Le football togolais revient de loin. Je crois que pour sa survie, ceux qui hésitent encore à intégrer le championnat doivent le faire au plus vite.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.