Velud : ne pas sous-estimer les Eperviers

01/11/2012
Velud : ne pas sous-estimer les Eperviers

«Tout le monde parle de la Côte d'Ivoire, de l'Algérie et de la Tunisie, comme étant les favoris pour disputer les deux billets qualificatifs du groupe D, et l'on a tendance à sous-estimer le Togo, ce qui constitue, à mon avis, une grave erreur», a déclaré ce jeudi à l'APS, Hubert Velud (photo), l’ex-sélectionneur du Togo et actuel entraîneur de l'ES Sétif (Ligue 1, Algérie).

Mieux, il considère que le retour en sélection d’Emmanuel Adebayor a « complètement métamorphosé»  l’équipe togolaise.

« C’est un atout non négligeable pour le Togo, car je connais très bien son influence sur le groupe.  C'est un véritable leader, dont la charisme se répercute positivement sur l'équipe »,  a-t-il observé.      

Hubert Velud avait réussi à qualifier le Togo  à la CAN-2010 en Angola. Mais la sélection avait été victime d'un attentat et contrainte de déclarer forfait.

« Cette fois, le Togo revient à la CAN avec une grande détermination,  d'autant plus que ses joueurs ont toujours en mémoire la grosse frustration née de leur retrait de l'édition de 2010. Cette force mentale sera leur principal atout en Afrique du sud », a indiqué Hubert Velud.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.

‘Notre rôle est de prévoir l’imprévisible’

Sport

Une large souscription publique a été lancée pour financer le parcours des Eperviers à la prochaine CAN. Certains protestent déjà.