Velud : ne pas sous-estimer les Eperviers

01/11/2012
Velud : ne pas sous-estimer les Eperviers

«Tout le monde parle de la Côte d'Ivoire, de l'Algérie et de la Tunisie, comme étant les favoris pour disputer les deux billets qualificatifs du groupe D, et l'on a tendance à sous-estimer le Togo, ce qui constitue, à mon avis, une grave erreur», a déclaré ce jeudi à l'APS, Hubert Velud (photo), l’ex-sélectionneur du Togo et actuel entraîneur de l'ES Sétif (Ligue 1, Algérie).

Mieux, il considère que le retour en sélection d’Emmanuel Adebayor a « complètement métamorphosé»  l’équipe togolaise.

« C’est un atout non négligeable pour le Togo, car je connais très bien son influence sur le groupe.  C'est un véritable leader, dont la charisme se répercute positivement sur l'équipe »,  a-t-il observé.      

Hubert Velud avait réussi à qualifier le Togo  à la CAN-2010 en Angola. Mais la sélection avait été victime d'un attentat et contrainte de déclarer forfait.

« Cette fois, le Togo revient à la CAN avec une grande détermination,  d'autant plus que ses joueurs ont toujours en mémoire la grosse frustration née de leur retrait de l'édition de 2010. Cette force mentale sera leur principal atout en Afrique du sud », a indiqué Hubert Velud.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau rôle pour Djimon Hounsou

Culture

L'acteur Djimon Hounsou a été reçu par Faure Gnassingbé. Ils n'ont pas parlé filmograpgie, mais promotion du cinéma au Togo.

Clémence des juges

Justice

La justice a décidé de remettre en liberté une vingtaine de personnes interpellés et condamnés pour des actes de violence lors des récentes manifestations.

Une vie en ligne

Tech & Web

L’UNICEF a publié lundi un rapport sur les enfants dans le monde numérique. Les possibilités sont immenses, mais le monde virtuel a aussi ses effets néfastes.

Fin de la réunion ministérielle du Conseil de l'entente

Coopération

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey a présidé dimanche à Lomé la réunion ministérielle du Conseil de l’Entente.