Violences après match

14/10/2007
Violences après match

Quinze supporteurs et un international maliens ont été "gravement blessés" suite à des incidents à la fin d'un match opposant les équipes nationales du Togo et du Mali, a indiqué dimanche le président de la Fédération malienne de football (FMF) Salif Keita. Ces incidents, survenus vendredi à Lomé à l'issue du dernier match du groupe 9 de qualification pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN), ont fait selon Salif Keita "plus de 60 blessés", dont l'international malien Mamadi Sidibé, "blessé au bras au couteau".

"Quinze de nos supporteurs, gravement blessés après le match, ont été évacués samedi de Lomé vers Bamako par vol spécial. Ils ne pouvaient pas marcher, on a été obligé de les transporter sur des brancards", a indiqué M. Keita.Mamadi Sidibé "a été blessé au bras au couteau et a été opéré vendredi à Bamako", a précisé le président de la FMF, avant de demander à la Confédération africaine de football (CAF) de "sévir".

"Nous avons compté plus de 60 blessés parmi les supporteurs maliens, dont beaucoup de fractures", s'est-il désolé tout en souhaitant que "l'Afrique ne tombe pas dans le hooliganisme".

Selon le journaliste sportif malien Kalifa Nama, qui était sur place au moment des faits, "à la fin du match, les Togolais se sont rués sur les Maliens. Le sang coulait".

"Ce qui s'est passé est très grave. Un photographe malien a même été touché à la tête par un projectile et son appareil a été brisé", a-t-il précisé.

Le Mali a remporté vendredi par 2 buts à 0 le dernier match du groupe 9 des qualifications pour la phase finale de la CAN, se qualifiant ainsi pour la compétition au détriment du Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.