5% des smartphones sont compatibles 4G

09/06/2017
5% des smartphones sont compatibles 4G

Un programme de déploiement de la 4G est dans les cartons

Interrogée jeudi par les députés sur les raisons pour lesquelles les deux opérateurs du pays n’offraient toujours pas la 4G, la ministre de l’Economie numérique, Cina Lawson, en a donné les raisons. Des contraintes d’ordre techniques.

La plupart des smartphones utilisées par les Togolais sont limitées à la 3G. Seuls 5% du parc est compatibles 4G.

Le réseau 4G permet un débit maximum théorique de 100 Mbits/s. Pour en bénéficier, le smartphone doit donc offrir un débit de cette capacité. Un téléphone ayant un débit de 40 Mbits/s par exemple ne donne accès qu’à la H+ et pas à la 4G. De ce fait, seuls les smartphones récents sont compatibles 4G. Les téléphones basiques ayant une connectivité limitée (GPRS, Edge ou 3G) ne permettent donc pas de surfer en 4G.

Ceci étant dit, les pouvoirs publics travaillent sur un plan de déploiement de la 4G qui sera mis en œuvre par Togo Cellulaire et Moov un fois le parc ayant atteint un seuil critique. L’exonération de taxes sur les équipements électroniques devrait accélérer le renouvellement des appareils et inciter alors les opérateurs à investir lourdement pour basculer vers la 4G.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies 

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?