Accès à internet : le Bénin a la scoumoune

21/01/2012
Accès à internet : le Bénin a la scoumoune

Depuis quelques jours, l’accès à internet est particulièrement laborieux au Togo. En cause, un incendie qui a détruit une partie des installations de l’opérateur public béninois qui fournit de la bande passante à Togo Telecom. Ces perturbations touchent aussi la Côte d’Ivoire, le Burkina et le Ghana

«Le Togo a pris des dispositions pour retrouver toute son autonomie. Nous venons de récupérer 3/5 de notre capacité, mais comme il y a une forte demande, les connexions sont encore lentes. Tout devrait rentrer dans l’ordre dans quelques jours», assure Sam Bikassam (photo), directeur général de Togo Telecom, le principal fournisseur d’accès à internet (FAI) dans le pays.

Décidément, le Bénin est malchanceux.

En mai dernier, l’ancre d’un navire avait sectionné le câble sous-marin à fibre optique au large des côtes béninoises provoquant d’énormes problèmes d’accès au Togo.

Pour le moment Togo Telecom est toujours tributaire de ses voisins dans l’attente de la mise en service du nouveau câble WACS cette année.

Le WACS est le fruit d’un consortium composé de 12 partenaires dont Togo Telecom, Portugal Telecom, Tata Communications ou Vodacom.
Fabriqué et installé par Alcatel-Lucent Submarine Cable Networks pour un investissement de 650 millions de dollars, ce câble de 14.000km (de l’Afrique du Sud à la Grande Bretagne) permettra à de nombreux pays africains, dont le Togo, de disposer de puissantes capacités permettant de proposer l’accès à internet, au téléphone (VOIP) et à la télévision (triple play).

L’arrivée du WACS devrait aussi permettre une baisse des tarifs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.