Accès à internet : le Bénin a la scoumoune

21/01/2012
Accès à internet : le Bénin a la scoumoune

Depuis quelques jours, l’accès à internet est particulièrement laborieux au Togo. En cause, un incendie qui a détruit une partie des installations de l’opérateur public béninois qui fournit de la bande passante à Togo Telecom. Ces perturbations touchent aussi la Côte d’Ivoire, le Burkina et le Ghana

«Le Togo a pris des dispositions pour retrouver toute son autonomie. Nous venons de récupérer 3/5 de notre capacité, mais comme il y a une forte demande, les connexions sont encore lentes. Tout devrait rentrer dans l’ordre dans quelques jours», assure Sam Bikassam (photo), directeur général de Togo Telecom, le principal fournisseur d’accès à internet (FAI) dans le pays.

Décidément, le Bénin est malchanceux.

En mai dernier, l’ancre d’un navire avait sectionné le câble sous-marin à fibre optique au large des côtes béninoises provoquant d’énormes problèmes d’accès au Togo.

Pour le moment Togo Telecom est toujours tributaire de ses voisins dans l’attente de la mise en service du nouveau câble WACS cette année.

Le WACS est le fruit d’un consortium composé de 12 partenaires dont Togo Telecom, Portugal Telecom, Tata Communications ou Vodacom.
Fabriqué et installé par Alcatel-Lucent Submarine Cable Networks pour un investissement de 650 millions de dollars, ce câble de 14.000km (de l’Afrique du Sud à la Grande Bretagne) permettra à de nombreux pays africains, dont le Togo, de disposer de puissantes capacités permettant de proposer l’accès à internet, au téléphone (VOIP) et à la télévision (triple play).

L’arrivée du WACS devrait aussi permettre une baisse des tarifs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.