Apprentissage d'une nouvelle langue vivante

01/10/2015
Apprentissage d'une nouvelle langue vivante

Cina Lawson

Moins de 1% des enfants en Afrique quittent l’école avec des notions de base en informatique. Au cours de la prochaine décennie, onze millions de jeunes feront leur entrée sur le marché du travail chaque année. Les métiers du numérique pourraient augmenter leurs revenus de 40% à 200%.

Ce constat a conduit un certain nombre d’entreprises, d’universités et de Fondations à lancer l’’Africa Code Week’. Une manifestation qui concerne plus de 20.000 jeunes d’Afrique du Sud, d’Angola, du Bénin, du Botswana, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, d’Egypte, d’Ethiopie, du Ghana, du Kenya, de Madagascar, du Maroc, du Nigéria, du Rwanda, du Sénégal, de Tunisie et bien sûr du Togo.

Le coup d’envoi a été lancé jeudi et pour une semaine par Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique.

Au Togo, plusieurs milliers de jeunes, âgés de 10 à 15 ans, seront initiés aux rudiments de la programmation. Ils pourront également découvrir des applications Made in Togo et des ordinateurs conçus à partir de déchets informatiques.

‘La programmation informatique est une langue vivante, aidons les jeunes à la parler couramment. Telle est l’ambition de cette manifestation’, a déclaré Cina Lawson.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.