Après le Gabon, Vivendi s'attaque au Togo

01/04/2018
Après le Gabon, Vivendi s'attaque au Togo

Les internautes togolais ont le choix entre plusieurs FAI

Six mois après le lancement de son offre fibre à Libreville (Gabon), GVA, filiale de la multinationale Vivendi, taille des croupières à l’opérateur historique, écrit dimanche Jeune Afrique (N°2986).

Information intéressante car GVA vient tout juste de lancer son offre au Togo.

Avec sa CanalBox et sa technologie FTTH (fiber to the home), l’opérateur a déjà conquis plus de 40% de parts de marché depuis son lancement il y a 2 mois au Gabon. 

Au Togo, GVA promet aussi du très haut débit à des tarifs accessibles. Il devra affronter deux concurrents sérieux, TogoCom (public) et Teolis qui a lancé ses services il y a quelques semaines. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.