Décision sans appel

05/09/2014
Décision sans appel

MOOV devra ouvrir son portefeuille

La note est salée. L’opérateur de téléphonie mobile Moov (Groupe Etisalat, Emirats arabes unis) a été condamné à une amende d’un milliard 300 millions de Fcfa par l’Autorité de réglementation des postes et télécommunications (ART&P).

Selon le cahier des charges signé en décembre 2009, 30% de la filiale locale devait être détenue par des personnes physiques ou morales togolaises. Or, l’actionnariat a été progressivement dilué à moins de 5%. C’est une violation flagrante  du contrat de licence, estime l’ART&P.

Le régulateur ne mâche pas ses mots : Moov a manifesté une volonté délibérée et persistante de se soustraire à ses obligations librement souscrites.

Deux opérateurs se partagent le marché du téléphone mobile au Togo, Togo Cellulaire, le leader et Moov. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.