Décision sans appel

05/09/2014
Décision sans appel

MOOV devra ouvrir son portefeuille

La note est salée. L’opérateur de téléphonie mobile Moov (Groupe Etisalat, Emirats arabes unis) a été condamné à une amende d’un milliard 300 millions de Fcfa par l’Autorité de réglementation des postes et télécommunications (ART&P).

Selon le cahier des charges signé en décembre 2009, 30% de la filiale locale devait être détenue par des personnes physiques ou morales togolaises. Or, l’actionnariat a été progressivement dilué à moins de 5%. C’est une violation flagrante  du contrat de licence, estime l’ART&P.

Le régulateur ne mâche pas ses mots : Moov a manifesté une volonté délibérée et persistante de se soustraire à ses obligations librement souscrites.

Deux opérateurs se partagent le marché du téléphone mobile au Togo, Togo Cellulaire, le leader et Moov. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.