Démocratiser l’accès au Net

20/04/2011
Démocratiser l’accès au Net

Seulement 5% de la population a accès à internet au Togo, selon une étude publiée à Lomé. L’Agence Xinhua, qui rapporte l’information, souligne qu’une « infime partie de la population a la possibilité d'accéder à internet depuis le domicile ».
L’étude indique toutefois que 67% des Togolais peuvent se connecter sur leurs lieux de travail ; un chiffre qui semble exagéré.
Le Togo, comme la plupart des pays africains, est confronté à un double problème, celui du coût des ordinateurs et des connexions. En zone rurale s’ajoute aussi le problème de l’absence d’électricité.
Fin 2011, le pays devrait être raccordé au câble sous-marin à très haut débit permettant enfin à Togo Telecom de proposer des tarifs abordables. L’opérateur est, jusqu’à présent, contraint d’acheter de la bande passante en Côte d’Ivoire et au Bénin ce qui alourdit les coûts.
Cina Lawson, la ministre des Postes et Télécommunications et ex-collaboratrice d’Orange à New York, est parfaitement consciente des problèmes ; elle veut parvenir en 2015 à un taux de pénétration de 15% pour l’ADSL qui n’est aujourd’hui que de 4%.
Pour cela, Mme Lawson compte mettre en œuvre très rapidement une politique sectorielle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.