Digitalisation des services municipaux

24/01/2017
Digitalisation des services municipaux

Le géant de l'informatique dispose de l'expérience

Microsoft et Ecobank dont le siège est au Togo ont signé un protocole d'accord visant à accompagner les efforts des gouvernements africains pour moderniser et élever les normes des grandes villes grâce à des solutions numériques de pointe. 

Il s’agit des secteurs qui auront l'impact le plus immédiat pour les pays africains. 

Ils comprennent les décaissements de bourses et des frais de scolarité, la collecte par les municipalités des taxes auprès des vendeurs du marché, les règlements des licences pour les véhicules et les permis de conduire ainsi que les e-visas et les passeports. 

L'accord prévoit également la mise en œuvre d'un programme complet des e-compétences et d’alphabétisation digitale. 

D'autres domaines clés tels que l'enregistrement des terrains et le recouvrement des droits dans les services municipaux et hospitaliers devraient faire l'objet d'une modernisation considérable. 

Cette collaboration résulte de la pression croissante sur les villes africaines due à l'urbanisation et de la nécessité de fournir des services qui assurent un environnement plus sain et plus sûr, de manière juste, ouverte et durable. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.