En guerre contre la fracture numérique

23/11/2015
En guerre contre la fracture numérique

Vérone Mankou

Patron de la start-up congolaise VMK, Vérone Mankou (28 ans) est le concepteur de tablettes et de smartphones low cost spécialement destinés au marché africain. 

La gamme Elikia (‘Espoir’ en lingala, la langue nationale du Congo) comprend des téléphones à moins de 40 euros et des tablettes aussi performantes que l’Ipad en dessous de 200 euros.

L’ambition de Vérone Mankou est de mettre à la disposition du plus grand nombre d'Africains des outils de communication de qualité, capables de rivaliser avec les grandes marques, mais à un prix beaucoup plus abordable

Une nécessité car les opérateurs africains ne subventionnent pas les équipements contrairement à ce qui se passe en Europe. Le client doit acheter son mobile ou sa tablette qui n’est pas inclus dans les abonnements et les forfaits. Ce que l’on appelle un ‘produit sec’.

Toute la gamme fonctionne sous Androïd personnalisé par VMK.

La chaîne de production, installée en Chine, a été partiellement relocalisée dans la banlieue de Brazzaville.

Le père de la première tablette africaine sera à Lomé le 28 novembre prochain à l’occasion du ‘Dîner des Icônes’. ‘Comment rendre la technologie mobile accessible à tous en Afrique?, tel est le thème de ce rendez-vous qui rassemble les hommes d’affaires togolais.

Pour participer au dîner

iconandco (at) hotmail.com

+228 93 20 28 40

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.