Fin de l’anonymat

25/11/2015
Fin de l’anonymat

Moyen efficace de lutter contre la délinquance

Depuis juillet 2012, tous les abonnés à l’un des trois réseaux de téléphonie mobile que compte le Togo sont tenus de fournir à l’opérateur leur identité. Une mesure destinée à lutter contre la délinquance et le terrorisme. 

Le décret de juillet 2011 impose à Togo Cellulaire, Togo Télécom (pour son service Illico) et à Moov de répondre aux réquisitions de la police ou de la justice en fournissant le relevé des communications (fadettes) et l’identité du détenteur de la ligne.

Problème, depuis 3 ans, il y a encore des utilisateurs anonymes. Bon prince, l’Autorité de réglementation des postes et télécommunication (ART&P) accorde dix jours aux récalcitrants pour se faire connaître. Passé ce délai, leur carte SIM sera désactivée.

Les abonnés non-enregistrés recevront un SMS d’alerte les invitant à fournir une carte d’identité.

Ce contrôle est en vigueur depuis de nombreuses années dans la plupart des pays. L’ère des cartes prépayées anonymes est terminée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.