Fin de l’anonymat

25/11/2015
Fin de l’anonymat

Moyen efficace de lutter contre la délinquance

Depuis juillet 2012, tous les abonnés à l’un des trois réseaux de téléphonie mobile que compte le Togo sont tenus de fournir à l’opérateur leur identité. Une mesure destinée à lutter contre la délinquance et le terrorisme. 

Le décret de juillet 2011 impose à Togo Cellulaire, Togo Télécom (pour son service Illico) et à Moov de répondre aux réquisitions de la police ou de la justice en fournissant le relevé des communications (fadettes) et l’identité du détenteur de la ligne.

Problème, depuis 3 ans, il y a encore des utilisateurs anonymes. Bon prince, l’Autorité de réglementation des postes et télécommunication (ART&P) accorde dix jours aux récalcitrants pour se faire connaître. Passé ce délai, leur carte SIM sera désactivée.

Les abonnés non-enregistrés recevront un SMS d’alerte les invitant à fournir une carte d’identité.

Ce contrôle est en vigueur depuis de nombreuses années dans la plupart des pays. L’ère des cartes prépayées anonymes est terminée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !