Innovations togolaises présentées à Liège

20/07/2015
Innovations togolaises présentées à Liège

La créativité passe aussi par la langue française

La créativité comme moteur de l’innovation francophone, c’est l’ambition affichée par le Forum mondial de la langue française qui se déroule du 20 au 23 juillet à Liège en Belgique.

Thème choisi cette année : ‘La Francophonie créative’.

Cinq axes majeurs seront abordés pendant le forum : l’éducation, l’économie, la culture et les industries culturelles et la participation citoyenne.

Le WoeLab de Lomé, premier FabLab indépendant d'Afrique de l'Ouest qui s’est fait connaître grâce à la W.Afate, première imprimante 3D fabriquée à partir de déchets informatiques, est présent à Liège. Il y présentera 4 nouveaux projets dont HubCités Africaines qui propose d’accompagner les populations modestes dans la reconquête du pouvoir de transformation de la ville et de la vie, grâce à un LowHighTech.

D’autres innovations seront proposées comme Tounkaa.com, une plateforme et une solution web dédiée aux micros-services et jobs des secteurs d’activités les plus prisés sur internet et Imagotext, une application destinée d’une part à l’enseignement de la langue française (outil didactique) par l’utilisation des images, et d’autre part à la production d’infographies pour une communication attractive.

Accéder au site

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.