Itinérance gratuite et globale

06/10/2017
Itinérance gratuite et globale

Cina Lawson et ses collègues de la Cédéao vendredi à Praïa

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, a présidé vendredi à Praïa (Cap Vert) la 15e réunion des ministres en charge des télécommunications et des TIC de la Cécéao.

Les pays membres travaillent à la mise en place d’un marché unique dans ce secteur.

Les participants ont notamment abordé la question du roaming sans frais et des normes de la TNT.

Même si WhatsApp a réglé pas mal de problèmes, la cherté des communications depuis l’international constitue un frein aux échanges et au développement d’un marché harmonieux, ont déploré les représentants des 15 pays de l’organisation.

Le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Guinée Conakry, le Sénégal et le Togo ont déjà mis en œuvre l’itinérance gratuite.

La Cédéao veut aller plus loin en parvenant à la gratuité complète non seulement pour les appels, mais aussi pour les SMS et les datas. 

Cina Lawson a rappelé qu’en Afrique, près de 70% de la population est dotée d’un téléphone portable. Et le smartphone n’est plus seulement un outil privilégié de communication, mais un moyen de faire des affaires, de gérer son compte bancaire, d’effectuer des paiements, de se soigner et son utilisation est désormais illimitée. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.