Jeunes ruraux : accès aux nouvelles technologies

25/06/2013
Jeunes ruraux : accès aux nouvelles technologies

Moov-Togo (Groupe Etisalat, EAU), second opérateur mobile au Togo, finance à hauteur de 15 millions de Fcfa un programme qui va permettre à 24 jeunes issus du milieu rural de se familiariser avec les nouvelles technologies.  L’initiative est pilotée par le ministère du Développement à la base et par celui de la Planification.

La formation sera assurée par le Centre national de traitement Informatique (CENETI) ; elle comprend des modules en informatique bureautique, comptabilité informatique, maintenance, réseaux et enquêtes statistiques. Au terme de cet apprentissage, les bénéficiaires trouveront un emploi au sein des collectivités locales.

Le projet a été officiellement lancé mardi par Cina Lawson, la ministre des Télécommunications.

« Le gouvernement appuie cette initiative parce qu’elle permet d’aider les jeunes à construire leur avenir. Plus de la moitié de la population des pays africains a moins de 25 ans. C’est l’avenir de ce continent. Les TICs sont des outils qui peuvent contribuer au développement et qui sont indispensables pour quiconque veut travailler dans une entreprise ou créer son business et naturellement communiquer avec le reste du monde », a souligné Mme Lawson.

La cérémonie s’est déroulée en présence des responsables de Moov et de Miss Togo.

Photo : une partie des bénéficiaires ; au centre, Cina Lawson

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.