Jeunes ruraux : accès aux nouvelles technologies

25/06/2013
Jeunes ruraux : accès aux nouvelles technologies

Moov-Togo (Groupe Etisalat, EAU), second opérateur mobile au Togo, finance à hauteur de 15 millions de Fcfa un programme qui va permettre à 24 jeunes issus du milieu rural de se familiariser avec les nouvelles technologies.  L’initiative est pilotée par le ministère du Développement à la base et par celui de la Planification.

La formation sera assurée par le Centre national de traitement Informatique (CENETI) ; elle comprend des modules en informatique bureautique, comptabilité informatique, maintenance, réseaux et enquêtes statistiques. Au terme de cet apprentissage, les bénéficiaires trouveront un emploi au sein des collectivités locales.

Le projet a été officiellement lancé mardi par Cina Lawson, la ministre des Télécommunications.

« Le gouvernement appuie cette initiative parce qu’elle permet d’aider les jeunes à construire leur avenir. Plus de la moitié de la population des pays africains a moins de 25 ans. C’est l’avenir de ce continent. Les TICs sont des outils qui peuvent contribuer au développement et qui sont indispensables pour quiconque veut travailler dans une entreprise ou créer son business et naturellement communiquer avec le reste du monde », a souligné Mme Lawson.

La cérémonie s’est déroulée en présence des responsables de Moov et de Miss Togo.

Photo : une partie des bénéficiaires ; au centre, Cina Lawson

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.