L'Union européenne ne fait pas assez pour le numérique

16/06/2016
L'Union européenne ne fait pas assez pour le numérique

Andrus Ansip

L’aide au développement accordée par l’Union européenne ne prend pas assez en compte le déploiement du numérique, alors même que le continent africain affiche des besoins immenses en termes d’infrastructures de télécommunication.

Aujourd’hui, sur les 32 milliards d’euros que l’UE va consacrer au développement d’ici 2020, 150 millions seulement sont dédiés à des projets numériques, a déploré mercredi Andrus Ansip, le vice-président de la Commission européenne chargé du numérique, lors des Journées européennes du développement qui se déroulent actuellement à Bruxelles.

M. Ansip est favorable à une inclusion transversale du numérique dans les projets de développement. Une idée soutenue par Cina Lawson, le ministre de l’Economie numérique, présente à ces rencontres.

Elle a souligné que l’essor des nouvelles technologies était nécessaire pour attirer l’investissement étranger, mais qu’elles offraient également de formidables opportunités pour de nombreux jeunes à la recherche d’emploi.

En dépit des difficultés de connexion et des faibles débits, le Togo fait preuve d’une étonnante vitalité digitale avec de plus en plus de start-up et l’apparition d’applications et de solutions innovantes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion du football à la base

Sport

La finale du tournoi ‘Cité Millenium’, organisé par Charles Debbasch, s’est déroulée dimanche à Lomé avec la victoire du Millenium Football Club (MFC).

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.