Le cloud devient nomade

06/04/2014
Le cloud devient nomade

C’est une véritable innovation technologique. Le Chinois Huwaei, qui fournit des solutions dans le secteur des TIC, terminaux, réseaux et cloud, pour les opérateurs, entreprises et consommateurs, vient de présenter son nouveau data center mobile.

Installé dans un conteneur de 40 ou de 20 pied, le data center est totalement autonome. Il est climatisé et alimenté par le réseau électrique classique ou par un générateur.

Le IDS1000A, son nom de série, est parfaitement adapté aux pays en développement qui n’ont pas forcément les bâtiments adéquats pour installer ces équipements de pointe. En outre, le data center peut résister à des températures extrêmes allant de -40° à +55°.

Le conteneur est amené par camion, paramétré et opérationnel en quelques heures sur des terrains souvent difficiles. Il peut être transporté sur un autre site en quelques heures. Une véritable solution nomade.

Pour toutes ces raisons, le Togo a choisi la solution Huwaei. Un conteneur de ce type est installé à l’université de Lomé, indique la revue spécialisée ‘Datacenter Dynamics’.

Les autres clients se trouvent au Ghana, au Venezuela, au Guatemala, en Russie et au Brésil.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.