Le haut débit mobile en forte croissance au Togo

30/04/2016
Le haut débit mobile en forte croissance au Togo

Mobile et internet désormais associés

Le marché de la téléphonie mobile au Togo, comme dans la plupart des pays de la région est en plein boom. Le croissance annuelle est de près de 17% depuis 2011 et le taux de pénétration de 66,78%.

Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Economie numérique, 4.657.321 possèdent aujourd’hui un téléphone mobile sur une population d’environ 7 millions d’habitants.

99,5% des abonnés ont opté pour des forfaits prépayés. Seulement 250.000 ont des abonnements mensuels.

Cette forte progression est également observée pour l’internet mobile avec l’apparition de smartphones meilleur marché. 1,28 millions de nouveaux usagers en 2015.

Face à la demande qui va logiquement exploser dans les 2 à 3 années qui viennent, le ministère a demandé aux deux grands opérateurs (Togo Cellulaire et Moov) de développer leur réseau 3G et de tout mettre en œuvre pour offrir le maximum de débit aux utilisateurs.

L’objectif des pouvoirs publics est aussi de faire baisser les tarifs.

L’internet mobile haut débit doit passer du statut de produit de luxe à celui de grande consommation, martèle Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.