Le salut de la musique togolaise passe par internet

19/10/2011
Le salut de la musique togolaise passe par internet

Jean Marie Noagbodji (photo), le patron de Café informatique, premier fournisseur privé d’accès à internet au Togo, a peut-être trouvé la solution pour lutter contre la piraterie et aider les artistes à vivre de leur passion et de leur talent.

Il propose de commercialiser leurs oeuvres via le Web ; la certitude d’être payé pour un morceau acheté légalement en ligne. Itunes constitue évidemment la plate forme par excellence, mais elle n’est pas la seule.

M. Noagbodji espère commercialiser 70% de la production musicale togolaise via internet. Un objectif peut-être un peu ambitieux, mais l’initiative est louable.

En attendant, les chanteurs et musiciens doivent se familiariser sur la façon de vendre en ligne. La société a commencé en début de semaine à proposer des stages d’initiation et de formation.

«S’il y a un domaine où les TIC jouent un rôle très important, c’est bien dans l’industrie musicale », explique Jean Marie Noagbodji.

Au Togo, la piraterie musicale est un vrai fléau que les organisations professionnelles tentent d’endiguer avec la plus grande difficulté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.