Le salut de la musique togolaise passe par internet

19/10/2011
Le salut de la musique togolaise passe par internet

Jean Marie Noagbodji (photo), le patron de Café informatique, premier fournisseur privé d’accès à internet au Togo, a peut-être trouvé la solution pour lutter contre la piraterie et aider les artistes à vivre de leur passion et de leur talent.

Il propose de commercialiser leurs oeuvres via le Web ; la certitude d’être payé pour un morceau acheté légalement en ligne. Itunes constitue évidemment la plate forme par excellence, mais elle n’est pas la seule.

M. Noagbodji espère commercialiser 70% de la production musicale togolaise via internet. Un objectif peut-être un peu ambitieux, mais l’initiative est louable.

En attendant, les chanteurs et musiciens doivent se familiariser sur la façon de vendre en ligne. La société a commencé en début de semaine à proposer des stages d’initiation et de formation.

«S’il y a un domaine où les TIC jouent un rôle très important, c’est bien dans l’industrie musicale », explique Jean Marie Noagbodji.

Au Togo, la piraterie musicale est un vrai fléau que les organisations professionnelles tentent d’endiguer avec la plus grande difficulté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation.