Le salut de la musique togolaise passe par internet

19/10/2011
Le salut de la musique togolaise passe par internet

Jean Marie Noagbodji (photo), le patron de Café informatique, premier fournisseur privé d’accès à internet au Togo, a peut-être trouvé la solution pour lutter contre la piraterie et aider les artistes à vivre de leur passion et de leur talent.

Il propose de commercialiser leurs oeuvres via le Web ; la certitude d’être payé pour un morceau acheté légalement en ligne. Itunes constitue évidemment la plate forme par excellence, mais elle n’est pas la seule.

M. Noagbodji espère commercialiser 70% de la production musicale togolaise via internet. Un objectif peut-être un peu ambitieux, mais l’initiative est louable.

En attendant, les chanteurs et musiciens doivent se familiariser sur la façon de vendre en ligne. La société a commencé en début de semaine à proposer des stages d’initiation et de formation.

«S’il y a un domaine où les TIC jouent un rôle très important, c’est bien dans l’industrie musicale », explique Jean Marie Noagbodji.

Au Togo, la piraterie musicale est un vrai fléau que les organisations professionnelles tentent d’endiguer avec la plus grande difficulté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.