Les opérateurs cherchent les vecteurs de croissance

27/07/2015
Les opérateurs cherchent les vecteurs de croissance

Togo Cellulaire couvre 75% du territoire

Togo Cellulaire, l’opérateur public de téléphonie mobile, vise d’ici quelques mois les 3 millions d’abonnés, a indiqué lundi Ekue Amaïzo, le responsable marketing de la société. Ils sont actuellement un peu plus de 2,6 millions, soit 85% des clients mobile dans le pays.

Pour attirer de nouveaux clients et contrer son unique challenger Moov (Maroc Telecom) ‘TogoCel’ a annoncé l’introduction pour 2016 de la 4G et du mobile banking. Moov a lancé son produit ‘Flooz’ en 2013.

La banque mobile connaît un essor fulgurant en Afrique en raison du très faible taux de bancarisation mais aussi du nombre spectaculaire d’abonnés à la téléphonie mobile.

C’est un vecteur clé de la croissance et les opérateurs l’ont bien compris.

Les taux de pénétration déjà atteints et la concurrence accrue amènent un ralentissement des taux de progression. En outre, les revenus ne sont plus seulement générés par les appels mais par des services annexes.

Togo Cellulaire cherche à fidéliser sa clientèle acquise et à recruter de nouveaux abonnés, notamment en diversifiant son offre et en profitant de technologies en constante amélioration. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.