Moov autorisé à déployer la 3G

13/01/2016
Moov autorisé à déployer la 3G

Meilleure qualité de transmission, débits plus élevés

L’opérateur privé Moov (Maroc Télécom) va être autorisé à déployer un réseau 3G au Togo. Un décret a été adopté en ce sens mercredi en conseil des ministres.

Jusqu’à présent, seul Togo Cellulaire proposait ce débit.

Le décret donne mandat à la ministre chargée de l’Economie numérique, Cina Lawson, pour autoriser l’opérateur à exploiter cette licence jusqu’en 2021. 

La 3G permettra aux abonnés de surfer beaucoup plus rapidement, d’avoir accès aux contenus multimédias et aux messageries instantanées comme Skype, Facetime ou WhatsApp qui permettent de joindre des contacts disposant des mêmes applications.

En échange de cette autorisation, Moov s’engage à réaliser des investissements importants, à couvrir les zones grises et à créer des emplois.

Pour le gouvernement, cette décision présente plusieurs avantages. Elle crée une dynamique et une saine concurrence entre les deux opérateurs mobiles, elle permet également de faire passer les services haut débit Internet de produit de luxe à celui de grande consommation.

Cina Lawson milite depuis plusieurs années pour une amélioration de la qualité des services de téléphonie mobile et pour une baisse des tarifs.

La 3G permet d'atteindre des débits supérieurs à 144 kbit/s, ouvrant ainsi la porte à des usages multimédias tels que la transmission de vidéo, la visio-conférence ou l'accès à internet haut débit. Les évolutions technologiques sont telles qu'un passage au 4G n'est pas exclu à terme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.