Pas de place pour un 3e opérateur

16/01/2017
Pas de place pour un 3e opérateur

Prendre en compte l'étroitesse du marché local

‘Au vu de la dynamique de croissance sur le marché du mobile, on est en droit de supposer qu’il y a de la place pour un troisième opérateur si des investisseurs se manifestent’, explique Abayeh Boyodi, le directeur général intérimaire de l’Autorité de réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications (ART&P), dans un entretien au magazine Marchés Africains (janvier 2017).

Mais les autorités ne partagent pas ce point vue. Le marché est trop étroit pour accueillir un nouvel opérateur. Mieux vaut consolider la position de Togo Cellulaire et de Moov et les encourager à moderniser le réseau. Ce qui est entrepris actuellement.

Le Togo comptait près de cinq millions d’abonnés fin 2016, sur une population estimée à 7,5 millions d’habitants.

Togo Cellulaire dispose de 53,2 % de part de marché en termes de nombre d’abonnés et Moov 46,8 %.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.