Pas de place pour un 3e opérateur

16/01/2017
Pas de place pour un 3e opérateur

Prendre en compte l'étroitesse du marché local

‘Au vu de la dynamique de croissance sur le marché du mobile, on est en droit de supposer qu’il y a de la place pour un troisième opérateur si des investisseurs se manifestent’, explique Abayeh Boyodi, le directeur général intérimaire de l’Autorité de réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications (ART&P), dans un entretien au magazine Marchés Africains (janvier 2017).

Mais les autorités ne partagent pas ce point vue. Le marché est trop étroit pour accueillir un nouvel opérateur. Mieux vaut consolider la position de Togo Cellulaire et de Moov et les encourager à moderniser le réseau. Ce qui est entrepris actuellement.

Le Togo comptait près de cinq millions d’abonnés fin 2016, sur une population estimée à 7,5 millions d’habitants.

Togo Cellulaire dispose de 53,2 % de part de marché en termes de nombre d’abonnés et Moov 46,8 %.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.