Pas de place pour un 3e opérateur

16/01/2017
Pas de place pour un 3e opérateur

Prendre en compte l'étroitesse du marché local

‘Au vu de la dynamique de croissance sur le marché du mobile, on est en droit de supposer qu’il y a de la place pour un troisième opérateur si des investisseurs se manifestent’, explique Abayeh Boyodi, le directeur général intérimaire de l’Autorité de réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications (ART&P), dans un entretien au magazine Marchés Africains (janvier 2017).

Mais les autorités ne partagent pas ce point vue. Le marché est trop étroit pour accueillir un nouvel opérateur. Mieux vaut consolider la position de Togo Cellulaire et de Moov et les encourager à moderniser le réseau. Ce qui est entrepris actuellement.

Le Togo comptait près de cinq millions d’abonnés fin 2016, sur une population estimée à 7,5 millions d’habitants.

Togo Cellulaire dispose de 53,2 % de part de marché en termes de nombre d’abonnés et Moov 46,8 %.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.