Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

22/05/2018
Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Le débit est là, reste à l'acheminer

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lors de la Semaine internationale des télécommunications (ITW) qui s’est tenue à Chicago récemment, des spécialistes internationaux ont clairement établi que les contraintes liées à la fibre terrestre sont à l'origine de tous les goulets d'étranglement qui retardent la pénétration d'internet sur le continent. 

Le directeur général de la société d'études Xalam Analytics, Guy Zibi, a analysé le parcours numérique de l'Afrique en soulignant les bouleversements radicaux qui ont modifié la dynamique de la transformation digitale du continent. 

Selon lui, le problème de capacité internationale a été résolu, la plupart des pays côtiers ont une offre excédentaire de câbles sous-marins. 

Il a néanmoins remarqué que la portée de cette capacité était encore limitée en raison des restrictions quant à la disponibilité de la fibre terrestre en accès libre qui reste extrêmement faible sur la plupart des marchés.

M. Zibi a mis en garde contre l’accroissement de la fracture numérique avec des services limités à des marchés potentiels étroits et l'incapacité de l'Afrique à participer pleinement à la quatrième révolution industrielle. 

Il a réitéré la nécessité d'un déploiement plus agressif de l'infrastructure terrestre, en particulier au niveau des réseaux métropolitains et locaux, pour atteindre les utilisateurs finaux à des prix plus abordables. 

Un groupe de discussion composé de représentants de haut niveau d'Orange, MTN GlobalConnect, MainOne et Kwese a également demandé aux responsables africains de mettre en place des incitations visant à encourager le déploiement d'une infrastructure à large bande au bénéfice des zones rurales.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.