Promouvoir les compétences locales

08/10/2016
Promouvoir les compétences locales

Abdellah Tabhiret

Moov Togo (Groupe Maroc Telecom) a décidé de ne pas renouveler les contrats de 12 collaborateurs expatriés pour favoriser l’expertise locale et se conformer ainsi à la loi du pays d’accueil.

Pour Abdellah Tabhiret, le directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile, il n’y a pas de charrette. Ces départs coïncident avec la fin des contrats de travail. Il rappelle au passage que la quasi-totalité des 164 employés sont Togolais.

‘Notre Groupe a décidé de puiser dans le vivier de compétences locales. Nos collaborateurs actuels ont contribué au succès de Moov au Togo et nous souhaitons promouvoir et valoriser les compétences togolaises’, explique M. Tabhiret.

Se faisant, Moov souhaite accompagner le gouvernement dans le développement du numérique, véritable levier de croissance.

Le patron de Moov est revenu sur l’introduction récente de la 3G (3,75). La qualité de va encore s’améliorer avec le déploiement sur réseau sur l’ensemble du territoire et la densification des stations de base à Lomé.

Moov est en train de renforcer la 3G. Nous avons un important programme d’investissement sur 2016-2017, a-t-il précisé.

Enfin, l’opérateur a déployé des moyens techniques conséquents pour offrir aux 3.000 participants du sommet de Lomé une qualité de connexion et de transmission parfaite.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.