Promouvoir les compétences locales

08/10/2016
Promouvoir les compétences locales

Abdellah Tabhiret

Moov Togo (Groupe Maroc Telecom) a décidé de ne pas renouveler les contrats de 12 collaborateurs expatriés pour favoriser l’expertise locale et se conformer ainsi à la loi du pays d’accueil.

Pour Abdellah Tabhiret, le directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile, il n’y a pas de charrette. Ces départs coïncident avec la fin des contrats de travail. Il rappelle au passage que la quasi-totalité des 164 employés sont Togolais.

‘Notre Groupe a décidé de puiser dans le vivier de compétences locales. Nos collaborateurs actuels ont contribué au succès de Moov au Togo et nous souhaitons promouvoir et valoriser les compétences togolaises’, explique M. Tabhiret.

Se faisant, Moov souhaite accompagner le gouvernement dans le développement du numérique, véritable levier de croissance.

Le patron de Moov est revenu sur l’introduction récente de la 3G (3,75). La qualité de va encore s’améliorer avec le déploiement sur réseau sur l’ensemble du territoire et la densification des stations de base à Lomé.

Moov est en train de renforcer la 3G. Nous avons un important programme d’investissement sur 2016-2017, a-t-il précisé.

Enfin, l’opérateur a déployé des moyens techniques conséquents pour offrir aux 3.000 participants du sommet de Lomé une qualité de connexion et de transmission parfaite.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.