Souveraineté numérique

14/04/2013
Souveraineté numérique

Depuis l’apparition d’internet au Togo à la fin des années 90, l’enregistrement des noms de domaine (DNS) en «.tg» est géré par un opérateur privé, CAFE Informatique, pionner de l’accès au web par Vsat (internet par satellite).

Mais l’Autorité de réglementation des secteurs de postes et des télécommunications (ART&P) entend récupérer la gestion de ce service en déléguant son fonctionnement à une entreprise privée sélectionnée sur appel d’offres qui pourra, le cas échéant, faciliter la commercialisation des extensions par l’intermédiaire d’un réseau de distributeurs agréés. 

L’ART&P estime en effet qu’il appartient à une autorité nationale de gérer les noms de domaine du pays en coopération avec l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), l’organisme qui contrôle l’ensemble des extensions mondiales.

En France, par exemple, c’est l’AFNIC (Association française pour le nommage internet en coopération) qui est l’organisme qui gère les noms de domaine en « .fr ».

Les autorités togolaises veulent donc reprendre la main sur leur précieux suffixe et ses éventuelles extensions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.