Souveraineté numérique

18/02/2016
Souveraineté numérique

Récupérer le pavillon togolais

Les pouvoirs publics souhaitent récupérer la gestion de l’extension .TG gérée depuis de nombreuses années par une société privée. Le processus est en cours, mais il n’est pas achevé.

Le dépôt de noms de domaines en .TG devrait logiquement revenir à l’Autorité de réglementation des postes et télécommunication (ART&P), quitte à confier la commercialisation ensuite à des sociétés privées.

Le .TG offre de nombreux avantages dont l’identification immédiate du pays d’origine. Il permet également le dépôt de noms déjà enregistrés dans l’extension historique qu’est le .COM.

Mais le .TG souffre aussi de plusieurs handicaps. D’abord sa très faible notoriété internationale ; ensuite des coûts d’enregistrement prohibitifs. Les tarifs s’échelonnent de 70 à 131 euros par an contre 5 à 10 euros pour un .COM.

La volonté de l’ART&P est donc d’entreprendre un grand ménage qui passe, notamment, par une baisse des tarifs et le développement d’extensions associées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.