Télécommunications : les doléances de l’ATC

17/05/2016
Télécommunications : les doléances de l’ATC

Baisse des prix et amélioration des débits

L’Association togolaise des consommateurs(ATC) profite de ce 17 mai, Journée mondiale des télécommunications, pour adresser ses griefs aux autorités.

Elle déplore une dégradation de la qualité des services internet proposés par les opérateurs. ‘Force est de constater que les consommateurs sont à la peine avec leur connexion et que les cybercafés n’arrivent pas à fournir un service de qualité à leur clients’, souligne le communiqué.

L’ATC déplore également certaines anomalies ou irrégularités relatives aux cartes téléphoniques pré-payées comme des débits inexpliqués alors qu’aucun appel n’a été effectué. 

Au passage, l’association demande une baisse des tarifs téléphoniques.

Enfin, l’ATC se félicite de l’exonération des taxes pour l’achat d’équipements informatiques. Une mesure qui sera effective au 1er janvier 2017.

Le gouvernement déploie des moyens techniques et financiers importants pour renforcer les capacités du réseau haut-débit. En outre, il met la pression sur les opérateurs pour faire baisser les prix des communications locales, régionales et internationales.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.