Téléphonie mobile : ça va débiter

12/12/2014
Téléphonie mobile : ça va débiter

Cina Lawson

Le Togo aura un 3e opérateur de téléphonie mobile en 2015. Son nom sera connu au terme d’un appel d’offres.

L’hypothèse d’accueillir dans le pays un concurrent à Togo Cellulaire et Moov est sur la table depuis au moins 7 ans. La SFI (société financière internationale, Groupe Banque mondiale) a longtemps milité en faveur de l’octroi d’une 3e licence.

Cina Lawson, la ministre des Postes et de l’Economie numérique a confirmé jeudi l’arrivée d’un nouvel opérateur.

Une bonne chose pour les consommateurs pour au moins deux raisons. Au niveau des tarifs, les prix devraient baisser de manière très significative grâce à la concurrence. Personne ne s’en plaindra. Ensuite, l’entreprise de téléphonie retenue devra respecter un cahier des charges pour offrir aux abonnés du 3G, du 4G ou même la LTE Advanced. Une qualité d’émission et de réception de très bonne qualité et un débit ultra-rapide pour internet.

Pour Mme Lawson, issue de l’univers des télécoms,  l’arrivée d’un troisième acteur GSM contribuera à l’amélioration des réseaux téléphoniques et d’internet au Togo. 

Les opérateurs historiques que sont Togo Telecom et Moov n’auront d’autre choix que d’investir dans la modernisation de leur réseau et revoir leur politique commerciale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.