Téléphonie mobile : ça va débiter

12/12/2014
Téléphonie mobile : ça va débiter

Cina Lawson

Le Togo aura un 3e opérateur de téléphonie mobile en 2015. Son nom sera connu au terme d’un appel d’offres.

L’hypothèse d’accueillir dans le pays un concurrent à Togo Cellulaire et Moov est sur la table depuis au moins 7 ans. La SFI (société financière internationale, Groupe Banque mondiale) a longtemps milité en faveur de l’octroi d’une 3e licence.

Cina Lawson, la ministre des Postes et de l’Economie numérique a confirmé jeudi l’arrivée d’un nouvel opérateur.

Une bonne chose pour les consommateurs pour au moins deux raisons. Au niveau des tarifs, les prix devraient baisser de manière très significative grâce à la concurrence. Personne ne s’en plaindra. Ensuite, l’entreprise de téléphonie retenue devra respecter un cahier des charges pour offrir aux abonnés du 3G, du 4G ou même la LTE Advanced. Une qualité d’émission et de réception de très bonne qualité et un débit ultra-rapide pour internet.

Pour Mme Lawson, issue de l’univers des télécoms,  l’arrivée d’un troisième acteur GSM contribuera à l’amélioration des réseaux téléphoniques et d’internet au Togo. 

Les opérateurs historiques que sont Togo Telecom et Moov n’auront d’autre choix que d’investir dans la modernisation de leur réseau et revoir leur politique commerciale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.